10/06/2007

Tarantino rocks !!

18759782 BISJe suis fan de Tarantino depuis maintenant quatre ans. Kill Bill est sorti quand j'étais en 3ème, hélas interdit aux moins de 16 ans. En attendant, j'ai vu Pulp Fiction. Et je suis tombée amoureuse : de la réalisation, de la manière dont l'histoire était menée, dont les acteurs sont traités, de ces dialogues qui ne mènent à rien mais qui sont pourtant géniaux.

Kill Bill, Volume 2 a été interdit aux moins de 12 ans. Un samedi après-midi, j'ai regardé le Volume 1 en DVD, pour aller voir le 2 au cinéma le dimanche matin. Et, là encore, j'ai adoré. J'ai également découvert un acteur que j'adore : Michael Madsen, que je n'allais pas tarder à recroiser...

Entre temps, ou après, je ne sais plus, je vois True Romance, film de Tony Scott d'après un scénario de Quentin Tarantino, avec Christian Slater et Patricia Arquette, une véritable romance en effet, et le scénario est très bien mené. Et avec tellement de bons acteurs !!

Je désespère de voir Reservoir Dogs, à ce moment là introuvable. Jusqu'à ce que. Un été, avec des amies, je vois ce qui est à présent un de mes films préférés toutes catégories confondues. Pour Michael Madsen, pour Tim Roth, pour Harvey Keitel. Pour la scène de torture. Pour la manière dont le film est monté, à la façon d'un puzzle. Pour l'histoire, pour les images. Pour les discussions presque banales. J'aime énormément de films, mais il y en a peu que j'aime autant. A quelques jours du bac, je prends des films, ces films qui me sont indispensables, pour les revoir pendant toute la semaine. Reservoir Dogs en fait partie : c'est le film de mercredi soir, en prévision du bac d'anglais.

Et tout ça pour en venir à Death Proof, ou Boulevard de la Mort en VF. Death Proof que j'hésitais à aller voir : probablement trop gore pour moi, au vu des films type Hostel que Tarantino semble particulièrement affectionner ces temps-ci. Jusqu'à ce que je voie le casting. Et après tout... manquer un Tarantino, ce serait un sacrilège, non ?

Alors j'y vais. Je prends le gilet de ma mère pour me cacher les yeux, au cas où. Je n'en ai eu besoin qu'une fois, lors de cette magnifique scène de carambolage où les membres volent.

Death Proof, c'est un casting de choc, plein de ces actrices de second rôle que j'affectionne particulièrement qui côtoient révélations telles Sydney Poitiers, fille de l'immense acteur du même nom.

C'est aussi une B.O. entraînante et à tous points de vue irréprochables, que je vais me dépêcher d'acheter : des musiques de films pour la plupart, ou de vieux titres tellement accrocheurs.

C'est surtout un hommage aux séries B sans aucun scénario, allant jusqu'à vieillir l'image (on passe même à un noir et blanc) et le son (qui parfois saute).

J'ai trouvé ce film génial. Certes, il risque de ne pas plaire à tout le monde et bien au contraire. Mais il plaira aux fans du maître Tarantino, ainsi qu'aux fans des séries B en question.

Vive Death Proof !!

18759776_w434_h289_q80

17:24 Écrit par M dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinema |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.