22/04/2005

Chroniques de la Villette

Aujourd'hui, sortie à la Cité des Sciences et de l'Industrie avec ma classe!! Et c'était trooooooooooooooooooop bien.
 
Déjà, j'arrive, le matin, je retrouve mes potes, je leur raconte un peu que j'ai fait du basket la veille, ils me demandent si j'ai marqué des paniers, je réponds que oui, 3 ou 4... sur deux heures et demi. Leur visage en disait long, très long, sur leur pensée.
 
La sonnerie retentit, les autres vont en cours, nous on attend les profs pour partir. Le C.P.E. vient vers nous :
 
CPE : Allez on va en cours on va en cours!
 
Mélie : Monsieur, on est en sortie...
 
CPE : Ah, vous allez à la Villette?
 
Mélie : Oui *sourire*
 
CPE : Ah...
 
Et il s'en va, visiblement déçu. Cassé...
 
Cinq minutes plus tard, il revient à la charge!
 
CPE : J'ai bien compris que vous étiez en sortie, mais... vous y allez comment?
 
Guillaume : A pieds.
 
Et tout le monde le regarde d'un air effaré... avant d'éclater de rire, avec le pauvre CPE au milieu qui pige rien.
 
Dans le train, nous avons joué avec nos portables un peu, discuté beaucoup. Certains voulaient faire un cache-cache, la prof a refusé...
 
La matinée à la Villette c'est plutôt bien passer. J'ai été discuter avec la Joconde. Oui oui. C'était un système de reconnaissance vocale ou sais-pas-quoi. Bien marrant. Parcontre quand on a répondu juste à ses questions elle se met à chanter... et là ça fait peur.
 
J'ai aussi été trois fois dans le "manège de l'inertie". En gros c'est une salle fermée qui tourne, 4 tours à la minute. Pas beaucoup. Mais quand on essaye de marcher on est déportés vers la droite. Et quand on veut lancer une balle à ses potes on les rate. Trèèèès marrant. J'avais juste un peu mal au coeur à la fin^^
 
Le midi, pique-nique dehors. Au bout d'un moment une classe de maternelle s'est installée près de nous. Ce qu'ils étaient bruyants -_-
 
Thomas : On devrait les faire exploser, une grenade et BAM!
 
Mélie : ... tout à fait d'accord. ^___________________^
 
Thomas : Ou alors le lance-flamme, plus rapide.
 
Mélie : Nan nan la grenade c'est bien tu sais.
 
Thomas qui nous a d'ailleurs donné une définition du bédouin (une "espèce en voie de disparition qui met sa chemise sur sa tête) et du Guillaume ("le Guillaume est vicieux, si tu veux le frapper reste assis ou il te volera ta place").
 
Et l'après-midi, rebelotte... une fois que nous avons rempli le questionnaire des profs, direction l'exposition sur les Totomobiles. Ben oui, j'étais avec des gars, et c'était indispensable et nécessaire d'y aller.
 
Enfin, 16h, on repart... enfin, les profs tentent de nous convaincre de repartir, et certains s'accrochent aux chaises.
 
Encore le train. On délire bien, on imagine qu'on va appeler la prof de maths (elle nous a passé son portable en cas de problème...), masquer nos voix et dire des conneries... on mange, aussi. Enfin, je mange. Les gars fantasment sur des filles dans un magasine de sport... qui finit déchiqueté. Et même pas par moi!
 
Puis on rentre. C'est passé vite, trop vite...

18:34 Écrit par M | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

TT.TT Gneuuuuuuuuuuuuuuh !! J'veux allé en sortie avec vouuuuuuuuuuuuuuus ! S'il faut des accompagnateurs pour une prochaine, tu me proposes hein ?! é.è

Écrit par : Machan | 22/04/2005

Les commentaires sont fermés.